Focus sur le métier de designer graphique et de l’interaction chez Souffl

Lorsque nous travaillons avec nos clients, nous sommes amenés à inventer, à créer des produits, des services, des expériences et des nouvelles entreprises ou de nouveau business avec une démarche et une approche du design, créative, audacieuse, méthodique, centrée sur l’homme, collaborative et endurante.
Pour mener à bien nos missions, nous travaillons en équipes constituées de chercheurs, scientifiques, développeurs, ingénieurs, chefs de projets et de designers.
 
Ce dernier, occupe un poste clé au sein de notre studio et joue un rôle essentiel. Il nous est d’ailleurs souvent demandé, quel est son profil? Comment travaille-t-il? Voici quelques éléments de réponse sur ce métier passionnant.
 

«Un designer doit être un Uomo Universale»
– Jurriaan Schrofer
 

Etre Designer chez Souffl, qu’elle que soit sa spécialité c’est posséder une solide culture et maîtriser le design graphique, la typographie, l’image et l’animation:
Il s’agit de bien connaître ses pairs et ceux qui ont marqué la profession, d’une part, mais aussi bien connaître la typographie car c’est la forme du mot et du message. Maîtriser le point, la ligne, la couleur, le rythme, la construction pour aboutir à une synthèse forte. Le designer doit aussi comprendre l’image, ce qu’elle porte et ce qu’elle raconte, son cadre, sa lumière, sa profondeur, le sujet et travailler sur le rythme créé par le rapport texte/image.
L‘animation, le cinéma sont des disciplines qui ont construit des langages et systèmes narratifs ou la question de l’espace temps, les raccourcis narratifs clefs, sont essentiels dans la réflexion du Designer, notamment lorsqu’on parle de mondes virtuels et d’interfaces.

 
Etre Designer chez Souffl, c’est savoir créer des mondes:
Designer une interface, c’est considérer le monde digital et virtuel (Internet, installation, objet connecté) comme une continuité de notre espace physique:
un espace augmenté.
 
Non seulement le Designer y retrouve toute les questions classiques du designer graphique mais aussi les questions créées par l’interaction: le rapport entre la machine et son utilisateur, entre les utilisateurs via les réseaux (Internet, intranet, etc.), une installation physique ou virtuelle. Sans oublier l’expérience qui en découle.
 

Créateur d’innovation, d’expériences, des produits et des services qui ont du sens:
Le rôle du Designer graphique & designer de l’interaction est de construire et formaliser la vision produit la plus fine, créative et qualitative possible.
Il intervient sur toutes les étapes de la conception et de la réalisation nécessitant un travail de design: le quoi, le comment, le pourquoi.
 

Le quoi: il conçoit des produits, des services numériques, des expériences et leurs interactions tout comme, dans un deuxième temps, leur identité visuelle et leur stratégie visuelle au globale.
 

Le comment: il s’agit des moyens et des étapes permettant de mener le processus de design et d’innovation avec l’équipe et les clients.
Cette partie du travail est menée en équipe avec le chef de projet et le profileur et analyste design sous la direction du directeur de la création.
 

Le pourquoi: c’est le concept qui porte en lui l’idée maîtresse pour laquelle on veut créer quelque chose.
 

A travers la maîtrise des outils de design et de production, ses connaissances en sciences humaines et comportementales, sa curiosité, son empathie, le Designer explore les sujets dans sa globalité et en profondeur.
 

Il modélise des interactions, travaille sur des systèmes, dresse une cartographie de l’expérience.
Il construit sa pensée et sa réponse à partir des insights, des besoins, des scénarios d’usage issus des études, observations et interviews utilisateurs et parties prenantes d’un projet. Il définit et porte la vision produit.
 

Enfin, il construit l’expression graphique, définit la forme et le design des produits, des services et des expériences. Il explore le plus grand nombre de solutions possibles et les évalue en les testant et en validant leur faisabilité design et technologiques.